Alerte aux graines d’érable Sycomore

L’érable sycomore et ses samares (ses fruits ressemblant à des “hélicoptères”) semblent à l’origine d’une maladie mortelle fulgurante chez les chevaux, apparue dans les années 2000.

La myopathie atypique des équidés apparaît provoquée par une toxine, l’hypoglycine A, produite par les samares et dont l’ingestion déclenche chez les chevaux des symptômes proches d’une autre maladie équine connue, la myoglobinurie.

Des recherches sont actuellement encore en cours, mais la relation entre cette maladie et l’érable sycomore (en Europe) ou l’érable negundo (en Amérique du Nord) semble établie.

L’université vétérinaire de Liège recense les cas en Europe (plus de 40 en France cet automne) pour étudier la maladie : http://labos.ulg.ac.be/myopathie-atypique

Il existe différents symptômes cliniques, tels qu’un abattement généralisé, des urines foncées, des muqueuses très rouges, ou encore une fréquence cardiaque élevée. Toutefois, seul un  vétérinaire est habilité à diagnostiquer la maladie.
Si aucun traitement n’existe encore à l’heure actuelle, il est possible de prévenir ce maux en étant attentif aux arbres qui entourent nos prairies.

L’érable sycomore (Acer pseudoplatanus L.) est une espèce d’arbres de grande taille fréquent dans les régions montagneuses d’Europe.  Sa tige élancée peut atteindre 35 m de haut et un diamètre de 3,5 m (à 1,5 m de hauteur au-dessus du sol).
L’érable sycomore ne doit pas être confondu avec l’espèce voisine Acer platanoides, ou érable platane dont le bout des feuilles est plus acéré.

L’écorce de l’étable sycomore est d’abord lisse et gris jaunâtre, puis gris rougeâtre et de plus en plus foncée sur les arbres âgés où elle se détache en s’écaillant en larges plaques, ce qui le différencie de l’érable platane.

Les fruits sont des disamares dont les ailes sont écartées, formant un angle beaucoup moins ouvert que celles des disamares de l’érable plane.

Voici une illustration des fruits et feuilles de l’érable sycomore  :

 

Affichage de Acer_pseudoplatanus.jpg en cours...

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à aller consulter wikipédia.

 

Articles similaires